Comment remplir le registre des recettes ?

Qu’est ce que le coût d’indisponibilité du système ?
novembre 2, 2021
Planification des coûts et des performances des projets : définition
novembre 2, 2021

Remplir le registre est une activité fiscale importante qui doit nécessairement suivre un ordre chronologique strict. Cette action, si courante pour des centaines de commerçants, doit être effectuée chaque jour (notre conseil est de remplir le registre le soir, à la fin de la journée de travail) et les notes doivent être reportées sur le registre au plus tard le lendemain du jour où les opérations ont été effectuées.

Mais peut-être que nous allons trop vite. Reprenons depuis le début et avant d’expliquer comment remplir le registre de correspondance, expliquons ce qu’est le registre de correspondance.

Qu’est-ce que le registre de correspondance ?

Le registre des recettes n’est rien d’autre qu’un carnet comptable utilisé pour toutes les catégories de ventes pour lesquelles il n’est pas nécessaire de délivrer une facture ou une recette au client (OBLIGATOIRE, en revanche, pour certaines catégories de contribuables) et dans les pages duquel vous devez enregistrer toutes les opérations, y compris les taux de TVA, effectuées quotidiennement. En général, le registre des recettes est un formulaire pré-imprimé (facilement achetable dans n’importe quelle papeterie ou téléchargeable gratuitement sur Internet) où les champs sont déjà nommés pour faciliter la compilation.

Comment remplir le registre des recettes sans erreur ?

Tout d’abord, nous devons avoir une copie du livre de reçus dans notre activité commerciale. Pour ce faire, il suffit de se rendre dans votre papeterie de confiance et d’acheter le cahier spécifique à cette activité. Une fois achetée, il est de bon ton d’apposer votre cachet sur la couverture afin de la rendre aussi personnelle que possible et de ne pas prêter à confusion.

Comme pour les autres registres obligatoires en matière de TVA (registre des factures et registre des achats), le registre de correspondance est exempté du droit de timbre et n’est pas soumis à une authentification initiale. Afin de le tenir régulièrement, il est donc nécessaire de prévoir une numérotation progressive sur chaque page.

Le registre des recettes peut en fait être tenu sur des feuilles normales à remplir soit manuellement, soit à l’aide d’un système de traitement (PC), avec la seule obligation pour le contribuable de numéroter les pages au fur et à mesure de leur utilisation, en indiquant à côté du numéro progressif de chaque page également l’année de référence des enregistrements.

Attention ! Le registre des recettes doit être tenu selon les règles d’une comptabilité ordonnée, la même attention que nous avons déjà eu l’occasion d’analyser lorsque nous avons approfondi le sujet de la première note comptable. Il faut donc veiller à ne pas laisser d’espaces vides, d’interlinéations, de transpositions dans les marges et faire particulièrement attention aux abrasions, aux ratures et aux corrections (en cas de corrections, celles-ci doivent être faites de manière à ce que les mots effacés soient encore lisibles).