Quand faire appel à un expert-comptable ?

Expert-comptable : formation, métier, mission, salaire …
août 19, 2015
Faire appel à un professionnel pour établir son bilan comptable
août 20, 2015

L’expert-comptable est avant tout un professionnel de la comptabilité. Sa fonction première relève du domaine de la comptabilité, à l’instar de la tenue des divers comptes et l’établissement des documents de synthèse. Par ailleurs, l’expert-comptable assure le rôle de conseiller en tant que professionnel du droit relatif à l’entreprise.

 Le recours à un expert-comptable est-il obligatoire ?

 Faire appel à un expert-comptable n’a aucun caractère obligatoire pour l’entreprise. Cependant, l’entreprise doit faire face à des choix et des décisions ainsi qu’à des obligations légales. Un expert-comptable est un spécialiste apte à guider l’entrepreneur dans ses orientations stratégiques, en matière de gestion financière, de capacité de trésorerie, de prévision budgétaire. De plus, ses compétences épauleront les décideurs d’une société pour l’établissement de documents de synthèses fiables, tel l’élaboration d’un bilan comptable , le compte de résultat et l’annexe. Sa parfaite connaissance du droit d’entreprise à l’instar du droit comptable, fiscal social, ainsi que du droit des sociétés allègera l’entreprise en matière juridique.

 L’expert-comptable s’adresse à tout type d’entreprise

 Un expert-comptable peut indifféremment exercer aussi bien dans une TPE, une SARL ou une grande entreprise. Son domaine de compétence n’est pas limité à la taille de l’entreprise. Toutefois, certains professionnels de la comptabilité optent pour un genre d’entreprise spécifique. Pour une entreprise, choisir un expert-comptable commence par un dialogue entre le décideur de la société et l’expert-comptable, afin de définir les besoins de l’entreprise et les prestations proposées par le spécialiste comptable. Selon les attentes du client, l’expert-comptable établira les détails de sa mission. La mission de l’expert-comptable est une mission conjointe de présentation des comptes, de contrôle de régularité et de sincérité des comptes ainsi que d’audit contractuel constitués par des sondages, des recoupements et des vérifications d’ordre matériel.

Les obligations réciproques de l’expert-comptable et de son client

L’expert-comptable doit satisfaire à des obligations morales et techniques. Côté obligations morales, ce professionnel de la comptabilité doit respecter le principe de compétence, de dignité et d’indépendance. En matière d’indépendance, adhérent à un groupement professionnel, l’expert-comptable n’a pas le droit d’effectuer certains métiers contraires à son principe d’indépendance. En ce qui concerne les obligations techniques, l’expert-comptable exerce dans le respect des textes légaux et des règles régissant sa profession, selon les normes internationales en vigueur. Quand au client de l’expert-comptable hormis le règlement des honoraires, il doit lui remettre toutes les pièces comptables indispensables à l’établissement des états comptables dans le respect des délais impartis, convenus entre les deux parties.